Un week-end de Pâques décevant...

05 avril 2021 à 19h00

C'était pourtant bien parti ...

Le Gouvernement avait annoncé une tolérance concernant les déplacements interrégionaux et l'on pouvait s'attendre à une affluence massive de résidents secondaires en Charente-Maritime. Finalement, la ruée vers les îles et La Rochelle a été beaucoup moins impressionnante que prévue. Une bonne nouvelle pour certains qui commencaient déjà à râler, une déception pour les professionnels du tourisme. 

L'Île de Ré bien loin de faire le plein

rébouchon.jpg (1.07 MB)

Tous les voyants étaient au vert vendredi avec des sites comme "hotels.com", "Booking" ou encore "airbnb" annonçant des locations complètes et des hôtels avec une seule chambre disponible. Dès 16 heures, les premiers bouchons se formaient sur la Nationale 11 avec des ralentissements dès le centre commercial "Beaulieu" à Puilboreau. Nous nous attendions alors à une arrivée massive de touristes et de résidents secondaires avec beaucoup de plaques 75 et énormément de plaques bretonnes et vendéennes. Un bouchon spectaculaire aux alentours de 18h30 laissait entrevoir un week-end pascal de tous les records mais la circulation était surtout fortement perturbée par le malaise d'une personne traversant le pont (cf photo ci-dessus).

Ce lundi, nous avons interrogé l'un des employés du péage du pont de l'Île de Ré qui nous a confirmé l'étendue de ce trompe-l'oeil : "Vendredi soir, c'était la folie. On était débordé. Samedi, il y avait un tout petit peu de monde mais dimanche et lundi c'était le calme plat."

Les commerçants rétais s'accrochent 

Nous avons profité de notre escapade sur l'Île de Ré pour rencontrer les commerçants. À Rivedoux-Plage, le restaurant "Le M" a décidé de maintenir la vente à emporter en proposant des moules-frites ou encore des burgers et des fruits de mer. 


Interview de Lesly et David Retail, gérants du restaurant "Le M"

Capture d’écran 2021-04-05 à 19.29.41.png (683 KB)

https://podcast.ausha.co/interview-na-radio/restaurant-le-m

En poursuivant notre chemin à Saint-Martin-de-Ré, nous avons constaté une affluence importante aux alentours de midi devant les établissements proposant la vente à emporter ou encore quelques personnes fréquentant les loueurs de vélo mais bien loin de la fréquentation habituelle de cette commune prisée de l'île.

En nous arrêtant sur le port, nous sommes allés à la rencontre d'Aurélia qui tenait ce lundi le stand bien connu des locaux et des touristes : "Gégé la Praline". Installée depuis plus de 40 ans sur le port, cette institution rétaise est connue de tous.

Rencontre avec "Gégé la Praline"

Capture d’écran 2021-04-05 à 19.35.24.png (5.61 MB)

https://podcast.ausha.co/interview-na-radio/itw-aurelia-de-gege-la-prali

Du Bois-Plage à La Flotte en passant par Rivedoux, Ars et Saint-Martin, nous avons rencontré des locaux, des touristes et des commerçants. Tous sont unanimes, nous sommes bien loin de l'image vendue d'une Île de Ré envahie. À défaut de chercher les oeufs en chocolat, certains ont cherché les touristes...

Sur l'Île d'Oléron le bilan est plutôt satisfaisant

L'autre île emblématique de notre département comptait elle aussi sur une affluence importante en ce week-end pascal. Nous avons interrogé Lionel Pacaud, Directeur de l'Office du Tourisme pour tirer un premier bilan.

https://podcast.ausha.co/interview-na-radio/lionel-pacau

Stéphane Villain a perdu son optimisme habituel

Pour faire un bilan complet de ce week-end pascal et des semaines écoulées concernant le tourisme sur notre territoire, un personnage nous paraissait incontournable. Maire de Châtelaillon-Plage, Vice-Président du Département et Président de Charentes Tourisme, Stéphane Villain nous a répondu par téléphone et lui qui d'habitude se montre toujours confiant et optimiste a laissé place à un discours teinté d'inquiétude concernant l'avenir.

Capture d’écran 2021-04-05 à 19.44.49.png (199 KB)

https://podcast.ausha.co/interview-na-radio/stephane-villain

Benjamin Ramaget

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article