Un reconfinement murmuré à l'Élysée ?

12 mars 2021 à 13h20

Selon les informations de nos confrères de RMC, un reconfinement "dur" aurait été abordé entre les murs de l'Élysée. 

Ce n'est qu'hypothétique, mais rien que de l'entendre peut donner des frissons. Selon nos confrères de RMC, un reconfinement "dur" serait à l'étude. C'est en tout cas ce que leur a confié un proche du chef de l'État. Dans ce témoignage anonyme exclusif, cette phrase : "les Français ne nous pardonneraient pas de voir des gens mourir dans les couloirs des hôpitaux."

Si pour le moment, il n'y a eu aucune fuite au sein de l'exécutif, la situation sanitaire est scrutée. Dans un point hebdomadaire ce jeudi soir, le ministre de la Santé Olivier Véran tapait du poing sur la table. "Si l'épidémie continue sur ce rythme, on prendra toutes les mesures qui s'imposent." Les variants sont également au cœur des préoccupations.

Des chiffres stables en Charente-Maritime

À cet instant précis, la Charente-Maritime n'enregistre pas de recrudescence du virus. Jeudi soir, le taux d'incident s'élevait à 83 cas pour 100 000 habitants. Le département est d'ailleurs le quatrième territoire le moins touché de Nouvelle-Aquitaine. Quant aux variants, il a dépassé son seuil critique. Au 6 mars, 64,1 % des tests PCR réalisés étaient suspectés variants. Ce 11 mars, le variant anglais représentait 60,8 % des tests. Quant aux variants brésilien et sud-africain, ils représentaient respectivement une part de 3,1 %.

Rémy SAVARIT

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article