Soudés, les Rochelais dominent l'UBB ! (11-26)

27 mars 2021 à 17h14

Sur la pelouse du stade Jacques Chaban-Delmas, le Stade Rochelais s'est imposé 11-26 face à l'Union Bordeaux-Bègles. Dominants, les hommes de Ronan O'Gara occupent seuls, la deuxième place du classement général.

Ce sont les Bordelais qui engagent ! Après un début de match relativement tranquille où les deux équipes se cernent, La Rochelle lance la première offensive au bout de cinq minutes. Les Maritimes peuvent aller marquer leur premier essai. Rhule trouve Bosch, mais ce dernier commet un en-avant sur une passe sautée. Dans les 22 mètres bordelais, le ton est donné. Les Girondins répondent du tac au tac, et ouvrent rapidement le score. Romain Poite revient sur un placage haut de Rhule sur Buros. Pénalité pour l'UBB réussie par Botica (9', 3-0). 

Le Stade Rochelais ne s'endort pas, bien au contraire. Les Maritimes donnent du rythme. Sur une pénaltouche bien négociée, Liebenberg charge et les coéquipiers du troisième ligne sud-africain, multiplient les phases de jeu. Au final, cette longue séquence ne donnera rien. 18e minute, nouvelle action intéressante. Jules Favre est trouvé sur l'aile gauche et son excellent jeu au pied va permettre d'obtenir une pénalité, suite à une faute au sol bordelaise. Ihaia West ne tremble pas face aux perches (19', 3-3).

Attention à l'indiscipline !

Le combat est âpre ! Dans le maul, un Rochelais est sanctionné pour une position de hors-jeu. Heureusement pour les Maritimes, Botica ne croise pas assez. L'indiscipline, ciblée par l'arbitre de la rencontre Romain Poite. 25e minute, il rappelle à l'ordre les deux capitaines après dix pénalités ! Un avertissement verbal avant les actes. Deux minutes plus tard, ce sont les Rochelais qui vont s'attirer les foudres de l'homme en noir. Reda Wardi se rend coupable d'un placage non-contrôlé. 

Et après avoir perdu un première ligne, les Maritimes devront faire sans capitaine et avec un deuxième ligne en moins. Romain Sazy commet une faute sur Moefana. La Rochelle est à 13 contre 15 pendant cinq minutes. Mais les hommes de Ronan O'Gara, ne sortent pas du match. Tentative de contest qui va payer pour Dany Priso, puisque l'arbitre siffle contre l'UBB.

Pluie de cartons jaunes 

Jandré Marais va à son tour recevoir un carton jaune, pour un placage haut sur Kerr-Barlow. De son côté, La Rochelle bénéficie d'une pénalité, suite à un en-avant. Ihaia West se concentre sous le soleil girondin. L'ouvreur n'a pas de difficulté à passer le ballon entre les perches ! Le Stade Rochelais prend l'avantage (35', 3-6). Le score en restera là à la mi-temps.

Et le Stade Rochelais va mettre 40 secondes à frapper en deuxième mi-temps. Alors que les Maritimes enregistrent le retour de Sazy, Jules Favre transperce la défense bordelaise. L'ailier trouve Leyds, qui s'en va seul aplatir entre les perches ! West transforme (41', 3-13).

47e minute, Bordeaux réduit le score grâce à une pénalité réussie de Benjamin Botica (6-13). Mais les Girondins n'ont pas le temps de savourer leur retour à un essai transformé Victor Vito, permet une avancée colossale pour La Rochelle. C'est ensuite Will Skelton qui va apporter sa pierre à l'édifice. Au pied, Ihaia West montre tout son talent et le timing parfait de cette passe, permet à Levani Botia d'aplatir. L'ouvreur néo-zélandais est malheureusement trop court sur la transformation, mais les Maritimes prennent le large (49', 6-18). 

Si proche du troisième essai...

Les Maritimes cassent les lignes. De gauche à droite, de droite à gauche. Jules Favre est repris côté gauche, juste avant l'en-but après une magnifique passe aérienne d'un coéquipier. Le Stade Rochelais décide ensuite de tout changer. Ihaia West excentré à gauche des perches, fait usage de son pied de feu pour Vito. Ce dernier trouve Botia qui aplatit. Mais Romain Poite, juge que le troisième ligne néo-zélandais a fait un geste de main vers l'avant lors de sa passe. Essai refusé (59', 6-18).

65e minute, la mêlée bordelaise est sanctionnée. Pénalité pour La Rochelle, réussie par West (6-21). À quinze minutes de la sirène, les Jaunes et Noir ont deux essais transformés d'avance ! Une minute après, le contest de Facundo Bosch paye. Pénaltouche pour les hommes de Ronan O'Gara. Jules Plisson, fraîchement rentré, permet une incursion dans les 22 mètres adverses. 

Les Rochelais sont tenaces ! Levani Botia prend la poudre d'escampette avant d'être repris à deux mètres de la ligne. Les Maritimes font coulisser jusqu'à Jules Favre qui inscrit le troisième essai de son équipe. Jules Plisson ne transforme pas (69', 6-26).

Mais attention ! Le talonneur Samuel Lagrange reçoit un carton jaune de Romain Poite. À cinq minutes de la fin, cela veut dire que La Rochelle terminera cette rencontre à 14. Dans la foulée, Higginbotham annihile le bonus rochelais en marquant un essai. Maxime Lucu loupe à son tour la transformation (76', 11-26).

Le Stade Rochelais réalise un gros coup sur la pelouse du stade Jacques Chaban-Delmas. En s'imposant 11 à 26, les hommes de Ronan O'Gara se mettent en confiance avant leur déplacement à Gloucester en Champions Cup. Mais surtout dans ce sprint final où il faudra tout donner pour conserver la deuxième place. Conquérants, les Maritimes ont démontré tout leur talent. Une cadence qu'il faudra conserver pour maintenir le Racing 92 à distance. Les Racingmen, défaits 23 à 13 sur la pelouse de Jean Dauger à Bayonne. Ce soir, les Jaune et Noir, sont seuls deuxièmes.

Rémy SAVARIT (Crédit photo - RS)

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article