Saintonge et Saint-Jean-d’Angély : quand les hôpitaux font recycler leurs masques

08 mars 2021 à 10h02

L’hôpital de Saintes consomme à lui seul environ 50 000 masques chirurgicaux par mois. Or un masque mettrait jusqu’à 450 ans à se dégrader. Pour pallier à ce problème écologique, depuis deux semaines, les hôpitaux de Saintes et de Saint-Jean- d’Angély ont adopté une solution permettant de collecter et revaloriser les masques à usage unique.

En partenariat avec KeeNat, un entreprise installée à Villenave d’Ornon, les deux hôpitaux recyclent leurs masques et sensibilisent les populations par la même occasion. La collecte est réalisée en priorité par des chantiers d’insertion et structures du handicap. Les masques usagés sont transportés, stockés puis désinfectés avant de faire l’objet d’une valorisation énergétique et matière.

Vincent Larregain

Voir aussi

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article