Quatre ans de plus pour Noël Le Graët !

13 mars 2021 à 13h17

Avec 73,02 % des voix, Noël Le Graët a été largement réélu à la tête de la Fédération Française de Football. 

Sans grande surprise, Noël Le Graët repart pour quatre ans de plus à la tête de la FFF ! Le président a été réélu ce samedi avec 73,02 % des voix. Une victoire bien devant ses concurrents, Frédéric Thiriez (25,11 %) et Michel Moulin (1,87 %).

Avec plus de 23 000 voix, l'homme fort du football français avait su fédérer. On retrouvait parmi ses soutiens deux présidents de clubs professionnels : Jean-Michel Aulas (Lyon) et Marc Keller (Strasbourg). 

Un début de nouveau mandat scruté

Réélu pour une nouvelle mandature à la tête de l'instance du football français, le début de celle-ci risque d'être mouvementé. En pleine crise sanitaire, l'avenir du football amateur est en suspens. De passage en Gironde il y a dix jours, Noël Le Graët était optimiste. Avant de voir ses propos relégués hors de l'actualité dès le lendemain. En effet, la ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, déclarait à ce moment-là, que le "sport amateur ne pourrait redémarrer avant un mois". Compliqué, alors que le président de la 3F avait fixé une deadline à la fin du mois de mars.

Mais le football ne devrait pas attendre septembre pour repartir. Au micro de NA Radio, il avait d'ailleurs évoqué la possibilité d'organiser des tournois. Un format alternatif confirmé vendredi soir par le président de la Ligue de football Nouvelle-Aquitaine, Saïd Ennjimi : "On imagine par exemple un challenge R3, avec des poules départementalisées pour éviter les trop gros écarts de distance entre les clubs." Noël Le Graët réélu à la tête de la Fédération Française de Football, la gestion de cette crise sanitaire et des conséquences qu'elle a eu pour le football amateur devrait être regardée. Et sur le long terme. Si des choses ont été faites, les divisions inférieures du monde du ballon rond restent en stand-by. Affaire à suivre.

Rémy SAVARIT (Crédit photo - NA Radio)

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article