Macron, l'ultime interrogation ?

29 mars 2021 à 11h26

MAJ 31 MARS 09h20

Alors que l'hypothèse d'un troisième reconfinement semble plus que jamais sur la table, le président de la République, Emmanuel Macron, qui se laissait 48 heures pour évaluer les effets des dernières mesures, prendra la parole ce mercredi soir.

"Une semaine cruciale". Cette phrase, utilisée en long, en large et en travers depuis plusieurs semaines, va-t-elle finalement se révéler significative dans les prochains jours ? Le président de la République, Emmanuel Macron, doit s'exprimer ce mercredi, mais de nombreuses questions demeurent en suspens. Selon les informations de BFMTV, le chef de l'État se laisserait 48 heures pour savoir si les récentes mesures prises ont eu un réel effet.

Face à la hausse des indicateurs partout en France, l'exécutif va devoir trancher sur un éventuel reconfinement et sur une fermeture ou non des écoles. Ce dimanche, il indiquait dans le Journal du Dimanche : "Nous prendrons si nécessaire (ndlr, les décisions) celles qui s'imposent. Mais à cette heure rien n'est décidé."

Taux d'incidence en baisse dans le 17

Actuellement, la Charente-Maritime est un peu à contre-courant. Après une hausse soudaine du taux d'incidence, celui-ci était de 142,2 cas pour 100 000 habitants ce dimanche, contre 148,5 cas mercredi dernier. Cependant, les hospitalisations sont en hausse. 86 hospitalisés en milieu de semaine dernière, 96 ce 28 mars. 

Dans le même temps, les contrôles liés au respect du couvre-feu se sont intensifiés partout dans le département. Jeudi dernier, les forces de l'ordre avaient dressé une dizaine de contraventions à La Rochelle, dans le cadre de cette intensification des vérifications. 

Fermeture des écoles ?

Alors qu'un nouveau conseil de défense se réunit mercredi matin, Emmanuel Macron s'est entretenu avec le Premier ministre Jean Castex, mardi soir. Face à l'intensification de la circulation du virus, la fermeture des écoles partout en France serait la piste privilégiée, et ce, dès vendredi.

Si la piste d'un reconfinement et d'une fermeture des écoles semble dinc privilégiée, il faut désormais patienter jusqu'à 20 heures ce mercredi pour entendre l'allocution d'Emmanuel Macron.

Rémy SAVARIT

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article