Lettre ouverte : Katherine Chipoff répond à Marc Maigné

05 mai 2021 à 17h54

En exclusivité NA Radio, nous vous avions dévoilé, le 22 avril, la candidature de Brigitte Desveaux et de Marc Maigné aux départementales qui auront lieu le 22 et 27 juin prochains. Une candidature décriée par l'opposition et une partie de la majorité « fountainiste » comme Jean-Luc Algay qui voient la présence de B.Desveaux comme « un parachutage » dans le canton de Lagord. Un affront que Marc Maigné, vice président à l'agglomération rochelaise, est venu laver : « Si vous voulez parler de trahison, j'en ai une autre plus petite. C'est celle de la colistière de Jean-Luc Algay, Katherine Chipoff, qui est sur la liste municipale d'Antoine Grau le maire de Lagord ». 

Une accusation qui n'a pas laissé pantoise la concernée. Par respect du principe du contradictoire, voici la réponse inchangée à Marc Maigné, maire de Nieul-sur-Mer, de la part de Katherine Chipoff, conseillère municipale lagordaise : 

« Vendredi matin, sur votre site, j’ai entendu avec stupeur, Monsieur Maigné employer le mot trahison, au sujet de ma candidature avec Jean Luc Algay, maire de L’Houmeau, aux élections départementales sur le canton de Lagord. Il prétendait que je trahissais le groupe majoritaire de la CDA auquel j’appartiens. N’en déplaise à Monsieur Maigné, ce groupe, fort de plus de 50 membres, réunit des élus de tous bords, allant de la gauche au centre droit.

Surtout, le maire de Nieul sur Mer a la mémoire courte. Il a oublié de vous préciser l’autre versant de cette candidature ; il ne vous a pas dit que l’on m’avait sollicité en septembre pour me présenter avec lui, mais que cette proposition s’assortissait de l’obligation écrite, de rejoindre en cas de victoire le groupe de la gauche départementale. 

Il me proposait ainsi de trahir mes convictions en siégeant dans un groupe hostile à la politique du gouvernement. Cette trahison ne le gênait pas puisqu’elle était à son profit. Dans mon quotidien d’élue municipale et communautaire, j’ai respecté et je respecte chaque jour le contrat moral que j’ai accepté, lorsque le maire de Lagord m’a proposé de rejoindre son équipe en 2020 et de siéger avec lui à la CDA. Je suis une élue motivée et active dans les commissions et les groupes de travail.

Je m’implique en responsabilité au nom du groupe majoritaire de la CDA dans les représentations qui m’ont été confiées. Vous le comprenez j’ai choisi de respecter mes valeurs de centre-gauche, humaniste et laîque et de constituer avec Jean Luc Algay une équipe profondément en accord avec mes choix politiques.

Que le veuille ou non Monsieur Maigne, mes convictions ne sont pas incompatibles avec le fait de continuer à siéger dans le groupe majoritaire de la CDA, pour mettre en œuvre le projet territorial mené par le maire de La Rochelle. Je ne pensais pas que cette campagne commencerait par cette tentative de disqualification qui me vise personnellement.

Je souhaite un débat démocratique serein sur les programmes, tranché par les habitants du canton ou pour ma part, j’habite ». 

Katherine Chipoff

Publié par Vincent Larregain. 





Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article