Les chutes en série perturbent le Stade !

06 avril 2021 à 09h44

Sur les routes belges, le Stade Rochelais Charente-Maritime Women Cycling n'a pas démérité. Souvent bien placées, les Maritimes se sont retrouvées dans les nombreuses chutes qui ont dicté la course.

La campagne des courses belges se termine. Les Maritimes étaient ce lundi engagées sur la Ronde De Mouscron. Une course de 125 kilomètres avec dix tours de circuit. Un parcours sans trop de difficultés, malgré quelques portions en faux plat montant. 

La nature contre les coureuses

Alternance entre nuages et précipitations, un vent en rafale, des températures avoisinant les °C ainsi que quelques flocons de neige sur le final. Les conditions météorologiques étaient défavorables aux concurrentes. Durant les premiers kilomètres, le peloton est toujours groupé, mais certaines concurrentes commencent à perdre pied. Sous la barre des 100 kilomètres, la Lotto-Soudal donne de l'impulsion.

À 73 kilomètres du final, une chute piège de nombreuses coureuses et contraint Maëva Squiban du Stade Rochelais Charente-Maritime Women Cycling à l'abandon. À l’approche du sprint intermédiaire, les Lotto-Soudal reprennent les commandes du peloton. C'est une pensionnaire de l'équipe belge qui prendra ensuite les points des trois premiers sprints intermédiaires. Alana Castrique domine tout le monde.

Un rythme intensif

Il reste 36 kilomètres avant l'arrivée. Le peloton roule à vive allure pour reprendre le plus rapidement possible l'échappée. Une situation délicate pour Noémie Abgrall qui se retrouve distancée, alors que le peloton revient sur le groupe de tête.

Lors du dernier passage sur la ligne, Nathalie Bex de la Bingoal Casino fausse compagnie au peloton, mais ce dernier ne lui laisse aucune chance. Les trains des équipes se mettent en place rapidement pour neutraliser les attaques. Une tactique perturbée à cinq kilomètres de l'arrivée avec une grosse chute. Le Stade Rochelais Charente-Maritime Women Cycling perdra dans le même temps, deux coureuses : Elodie Le Bail et Noémi Ruëgg.

L'arrivée est aussi mouvementée. Movistar domine, mais Movistar rompt sur la ligne. Jelena Eric se fait coiffer sur la ligne par Chiara Consonni de la Valcar-Travel & Service. Lucie Journier, termine quant à elle première Française de la course en prenant la quatrième place.

La malchance s’abat sur les Jaune et Noir

Alors bien placée, Maëva Squiban a lourdement chuté au bout de 5 kilomètres, elle fut donc contrainte à l’abandon. Plus tard, Noémie Abgrall se retrouve distancée du peloton. Noémi Ruëgg, alors en bonne condition est victime d’une crevaison. Par la suite, à moins de 6 kilomètres de l’emballage final, une grosse chute l'envoie au sol avec sa coéquipière Élodie Le Bail.

Tout n'est pas à jeter de cette journée. Les Maritimes signent tout de même une belle 21e place avec Séverine Eraud qui empoche dans le même temps trois points UCI. India Grangier termine 28e, Noémi Ruëgg 59e et Elodie Le Bail, prend la 77e place après sa chute. « Elles ont toujours été bien placées » affirme le manager Jean-Christophe Barbotin. « Si ça ne tombe pas, on a toutes nos filles dans le final. » 

Le Stade Rochelais Charente-Maritime Women Cycling poursuit son apprentissage et se rendra à Chambéry le 18 avril. Dans le même temps, une équipe sera engagée sur les routes espagnoles pour la Vuelta CV Feminas.

Victor Peres-Boucheron

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article