Le réemploi victime de son succès

19 avril 2021 à 09h59

Victime d’un trop-plein, le Centre de valorisation des déchets de Périgny, la recyclerie d’Aytré ou les déchetteries de Châtelaillon-Plage, de Lagord et de Sainte-Soulle fermeront leurs zones de réemploi d’objets à partir de ce lundi 19 avril.

À la Rochelle depuis le 1er février, cinq zones de réemploi sont à la disposition des habitants de l’agglomération rochelaise. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec ce concept. Une zone de réemploi est un espace dédié dans une déchetterie qui permet aux usagers de déposer leurs objets encore en bon état afin de leur donner une seconde vie. Nettoyés, réparés puis destinés à alimenter la boutique de la future recyclerie à Aytré, ces objets trouveront un nouveau propriétaire.

IMG_0452.jpg (1.93 MB)

La liste des objets pouvant être déposés dans les zones de réemploi (Crédit : NA radio) 

Le hic, c’est que jusqu’à maintenant, cette collecte est un réel succès. Un peu trop même… En deux mois, 54 tonnes d’objets de qualité ont été réceptionnées. Une manne qui pose aujourd’hui problème. Les déchetteries et centres de valorisation de l’agglomération rochelaise sont complètement saturés.

En cause, la fermeture des recycleries qui sont classées comme non-essentielles. Même prêt à avoir un nouveau propriétaire, ces objets ne peuvent pas être écoulés. Contraint, les services de l’agglomération ferment temporairement les zones de réemploi à partir de ce lundi 19 avril. Ces lieux, permettant de faire un nettoyage de printemps, seront de nouveau disponibles en mai prochain au moment de la réouverture de la recyclerie. 

Vincent Larregain 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article