Effectif policier en Charente-Maritime : Vifs échanges entre G. Darmanin et D.Bussereau

16 février 2021 à 21h00

Les propos du ministre de l'intérieur Gérald Darmanin, proposant de bloquer les effectifs de police en Charentes-Maritime ne font pas l’unanimité.

Selon le ministre de l'Intérieur, dans le département de la Charente-Maritime les embauches de « 23 gardiens de la paix depuis 2017 » sont suffisantes pour le département. Une décision qui provoquait aujourd’hui une vive réaction du maire de La Rochelle Jean-François Fountaine interviewé par le journal Sud-Ouest :

« Nous avons fait un effort important pour augmenter les effectifs de la police municipale, pour mettre en place une brigade de nuit, installer de nouvelles caméras de surveillance. Si, en face, il y a un désengagement de l'Etat, je ne suis pas d’accord ».

Ce soir, cette fois, c’est Dominique Bussereau, le Président du Département de la Charente-Maritime qui marque sont un désaccord sur twitter avec le gel des effectifs de police.

Vincent Larregain 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article