Écologie à La Rochelle, la fuite en avant ?

10 février 2021 à 18h24

Entretien NA RADIO avec Jean Marc Soubeste

Nous avons reçu en exclusivité ce mercredi 10 février, le conseiller municipal de l'opposition (EELV) « Ensemble, osons l’écologie » et récent candidat à la mairie de La Rochelle, Jean Marc Soubeste. Avec près de 17% des suffrages exprimés au second tour des dernières élections municipales rochelaises, Jean-Marc Soubeste est une voix qui porte et qui a des choses à dire :

L'eau et l'air : des biens communs à protéger

Selon lui, l’agglomération de La Rochelle prend des décisions insuffisantes pour garantir la qualité de l’eau que nous buvons et la qualité de l’air que nous respirons. En cause, une eau chargée en herbicide qui a été distribuée aux habitants des communes de Clavette, Croix-Chapeau et La Jarrie du 24 décembre au 4 janvier 2021. Des révélations glaçantes dévoilées par  l’Agence régionale de Santé (ARS) qui montrent des taux prélevés supérieur à 130 fois la norme admise. Ne pouvant laisser la situation en l’état, l’agglomération a procédé à la fermeture du captage d’eau. Une décision « court-termiste » pour l’élu qui déplore l’absence d’une véritable politique de lutte contre les pesticides dans l’agglomération rochelaise. Selon lui, le paradigme utilisé pour lutter contre ces pollutions n’est pas le bon. Plutôt que de lutter contre les conséquences de l’utilisation de pesticides en « condamnant 171 captages en Charentes-Maritimes », il faudrait s’attaquer à leur causes. C’est-à-dire limiter directement l’emploi des produits phytosanitaires et ces fameux effets cocktails qu’ils produisent sur les habitants.

Pour écouter l'entretien complet avec Jean-Marc Soubeste :

Capture d’écran 2021-02-10 à 19.13.02.png (657 KB)

https://podcast.ausha.co/interview-na-radio/jean-marc-soubeste

Vincent Larregain 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article