Covid-19 : piqûre de rappel

05 avril 2021 à 10h21

Pour ceux d’entre vous qui avez manqué les nouvelles mesures sanitaires. Voici à compter de ce lundi 5 avril les règles en vigueur pour endiguer la progression du virus dans l’hexagone.

Le couvre-feu reste en vigueur de 19 h à 6 h du matin sur tout le territoire métropolitain. En conséquence, les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19 h 00. Il est interdit se retrouver à plus de 6 personnes en extérieur.

Commerces et travail

Le télétravail doit être systématisé partout où il est possible et seuls les commerces vendant des biens et des services de première nécessité seront autorisés à ouvrir. Des exceptions sont faites pour les librairies, les disquaires, les magasins de bricolage, de plantes et de fleurs, les coiffeurs, les cordonniers, les chocolatiers, les concessions automobiles, les visites de biens immobiliers. Tous les dispositifs économiques de soutien aux entreprises déjà en vigueur sont prolongés.

Les lycées, crèches, écoles et collèges, sont fermés 3 semaines à partir du lundi 5 avril. Les universités, elles, continuent à fonctionner selon les protocoles en vigueur, soit la possibilité pour chaque étudiant de se rendre à l’université 1 jour par semaine.

Restrictions de déplacement

Pas de déplacement en journée au-delà de 10 km sauf motifs impérieux (sur présentation de l’attestation). Dans un rayon de moins de 10 km, vous devez vous munir d’un justificatif de domicile. Aucun déplacement n’est permis en dehors de votre région après le lundi 5 avril, sauf motifs impérieux, avec, toujours, la possibilité de retour en France pour les Français de l’étranger, ainsi que les trajets pour travailleurs transfrontaliers.

Les motifs impérieux permettant des déplacements hors de son département incluront "ceux liés à un motif familial, comme par exemple accompagner ou aller chercher un enfant chez un parent, un grand-parent ou un proche", a précisé le Premier ministre. 


Vincent Larregain 

Voir aussi

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article