Brice Dulin testé positif !

22 février 2021 à 10h55

Ça ne s’arrange pas à Marcoussis...

Après des membres du staff et certains joueurs, le COVID-19 continue de toucher le XV de France. Ce lundi 22 février, cinq nouveaux joueurs ont été testés positifs dont l’arrière rochelais Brice Dulin. Une situation qui menace le match France – Ecosse prévu dimanche.

La situation sanitaire empire au centre d’entrainement du XV de France. Depuis l’annonce du cas positif du sélectionneur Fabien Galthié en début de semaine dernière, les cas de COVID-19 se sont multipliés.

A la suite des tests réalisés ce dimanche 21 février, cinq nouveaux cas ont été déclarés ce matin au sein de l’effectif des Bleus. Les joueurs touchés sont : Cyril Baille (Stade Toulousain), Peato Mauvaka (Stade Toulousain), Romain Taofifenua (RC Toulon), Charles Ollivon (RC Toulon) et Brice Dulin (Stade Rochelais).

Ils s’ajoutent à Antoine Dupont, Mohamed Haouas, Arthur Vincent, Gabin Villière et Julien Marchand testés positifs quelques jours auparavant, ainsi que les membres du staff Karim Ghezal, Thibault Giroud et William Servat. Tous ont été placé à l’isolement.

Ces dix joueurs sont tous forfaits pour le match face à l’Ecosse de dimanche au Stade de France. Pour le Rochelais Brice Dulin, c’est un vrai coup dur. A 30 ans, il est coupé dans son élan après avoir retrouvé le XV de France et enchainé des prestations convaincantes. Une situation très frustrante pour l’arrière qui est remplacé par le Toulousain Thomas Ramos. Les autres remplaçants qui arrivent en Bleu sont Gaëtan Barlot (Castres Olympique), Thierry Paiva (Union Bordeaux Bègles), Cyril Cazeaux (Union Bordeaux Bègles) et Baptiste Pesenti (Section Paloise).  Barlot, Cazeaux et Paiva ne comptent pas pour l’instant de sélection chez les Bleus.

Doutes sur le match de dimanche

La préparation du match contre l’Ecosse est donc bien particulière. Pour les 31 joueurs de la liste, le retour à l’entrainement collectif est fixé ce mercredi 24 février, sous réserve des tests réalisés chaque jour, a annoncé la Fédération. Cependant, l’inquiétude plane sur cette rencontre pour un XV de France, victorieux de ses deux premiers matchs.

Alors maintien, report ou annulation ? Le comité des VI Nations n’a encore rien décidé mais suit la situation de près. Pour rappel, l’équipe des Fidji avait été durement touché par le COVID lors de l’Autumn Nations Cup, ses matchs avaient été annulés et déclarés perdus.

Une telle situation serait extrêmement dommageable pour les Bleus, toujours en lice pour un Grand Chelem, dont le dernier remonte à 2010. Mais cela ne devrait pas intervenir car le XV de France dispose d’un vivier riche et devrait pouvoir aligner une équipe compétitive malgré ces absences. Malgré tout, si la situation sanitaire dégénère, le match de dimanche au Stade de France pourrait aussi être reporté. Il faudra donc suivre attentivement l’évolution du « cluster de Marcoussis ».

De leur côté, les Ecossais se préparent sans trop de soucis. Ils espèrent se rattraper du dernier match perdu à domicile face aux Gallois. Pour affronter la France, le sélectionneur Gregor Townsend a choisi une liste de 36 joueurs : une sélection sans le pilier Zander Fagerson, suspendu, mais avec l’ouvreur Adam Hastings de retour de blessure. Entre aussi un petit nouveau, le jeune demi de mêlée des Glasgow Warriors, Jamie Dobie (19 ans), grand espoir du rugby écossais.

On en parle ce soir dans "Radio Rugby" à 19 heures sur NA Radio avec Benjamin Ramaget, Patrick Ramos et Nicolas Djebaili.

5fe0c178be19f6.39198350.jpeg (106 KB)

Paul Boiteau

Voir aussi

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article