Accro au fromage ? Attention !

12 mars 2021 à 14h33

Le fromage, une véritable addiction...

Une étude scientifique américaine vient d'être publiée par la très sérieuse revue "National Library of Medicine" et risque d'inquiéter beaucoup de français. Le fromage rend aussi accro que la drogue, la cigarette ou l'alcool. Pour information, un Français consomme en moyenne 30 kg de fromage par an. Nous sommes donc nombreux à risquer la cure de désintoxication ...

Capture d’écran 2021-03-12 à 14.42.31.png (841 KB)

Les chercheurs de l’Université du Michigan ont analysé les comportements alimentaires de 500 étudiants et se sont rapidement rendus compte que plus l’aliment est transformé et gras, plus il est associé à des comportements alimentaires addictifs. Problème, le fromage comme tous les produits laitiers contient de la caséine. Une protéine particulièrement addictive que notre corps finit par réclamer. Quand nous passons devant le rayon fromagerie du supermarché ou devant un artisan-fromager du centre-ville, notre cerveau se met donc en alerte et réclame sa dose. Ceci explique également pourquoi parmi les plats préférés des français se trouvent les pizzas (qui sont recouvertes de fromage), la raclette ou encore la fondue. Avec ces différents mets, notre corps est en extase.

À consommer avec modération

Rassurez-vous, la consommation de fromages en tous genres reste beaucoup moins nocive pour la santé que la cigarette, l'alcool ou la drogue. Faîtes tout de même attention si vous souffrez d'un excès de cholestérol ou si vous avez l'habitude de consommer uniquement du fromage transformé.

Du bon, du bio et du français

Consommé avec modération, le fromage est même excellent pour la santé. Des chercheurs français ont prouvé que les enfants qui ont rapidement pris l'habitude de manger du fromage ont moins d'allergies et d'asthme que les autres. Ce dernier est également bon pour la mémoire et réduit la fatigue. 

Pour finir, nous devons manger du fromage par solidarité avec nos producteurs qui son nombreux en Charente-Maritime. L'ancienne région Poitou-Charentes est le premier pôle français de production de fromages de chèvre (66 465 tonnes, soit 72 % de la production nationale).

Benjamin Ramaget

Voir aussi

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article