| Fréquences Alertez NARadio
La Rochelle

Municipales: Jean-François Fountaine favorable à un second tour en juin

Rémy SAVARIT | Publié le : 17/05/2020 à 13:05

36 élus, dont le maire sortant de La Rochelle, Jean-François Fountaine, ont signé une tribune dans le Journal du Dimanche afin de demander la tenue du second tour des élections municipales au mois de juin.



Une volonté affirmée. Dans une tribune publiée dans le Journal du Dimanche, de nombreux élus ont voulu montrer leur détermination afin que le second tour des élections municipales se tienne en juin. Cette période de plus en plus compliquée et incertaine pour de nombreuses communes, "aggrave encore cette situation en entravant leur action pourtant indispensable au redémarrage de notre pays" est-il écrit. Au total, ce sont "25,5 millions de Français" qui sont touchés par la situation actuelle et qui devront se rendre aux urnes, si le gouvernement accède à cette demande des élus. Par ailleurs, BFMTV rapportait vendredi que le gouvernement pense à organiser le second tour dès le 28 juin, alors que les signataires affirment que celui-ci envisage "d'annuler le vote du 15 mars des 4.816 communes restantes et de refaire deux tours à l'automne" tout en souhaitant installer les conseils municipaux déjà élus.




"Ne transformons pas le confinement sanitaire en un confinement démocratique qui serait néfaste à l'avenir de la France"




Une situation qu'ils ne comprennent pas : "Comment demander aux Français, qui malgré leur inquiétude se sont déplacés pour venir voter le 15 mars, de refaire un premier tour pour les communes concernées ? Comment le justifier auprès des milliers de bénévoles et personnels ayant participé à la tenue du scrutin ? Comment les Français accepteraient-ils des dépenses nouvelles engendrées par de nouvelles élections, alors que ce financement serait bien plus utile pour compléter la prime dédiée aux personnels soignants ? Sans parler de la perte de temps et d'énergie requise par une nouvelle campagne électorale, alors que la situation de notre pays exige une mobilisation totale. Ne transformons pas le confinement sanitaire en un confinement démocratique qui serait néfaste à l'avenir de la France et organisons le deuxième tour des élections municipales dès le mois de juin."



Dans leurs arguments, les 36 élus, parmi lesquels, Jérome Baloge, maire de Niort et élu au premier tour, mais aussi la maire de Paris Anne Hidalgo, avancent l'hypothèse d'une seconde vague épidémique à l'automne. "Dans l'hypothèse d'une seconde vague épidémique à l'automne, comme le prévoient certains experts, nos établissements publics seraient bien plus efficaces s'ils étaient définitivement installés et stabilisés."



La décision doit tomber "avant le 23 mai", date à laquelle le Premier ministre Edouard Philippe remettra un rapport au Parlement, qui déterminera si le second tour peut avoir lieu en juin. Dans le cas contraire, une nouvelle date sera fixée en accord avec les députés.


NA MEDIA EN DIRECT