| Fréquences Alertez NARadio
Infos Coronavirus

Déconfinement: Le plan pour l'après 11 mai

Benjamin RAMAGET | Publié le : 28/04/2020 à 16:04

Le Premier Ministre, Édouard Philippe a détaillé ce mardi le plan de déconfinement à l'Assemblée Nationale.

Le Président de l'Assemblée Nationale, Richard Ferrand a été le premier à prendre la parole devant seulement 75 députés rappelant la « violence sournoise du virus » et rendant hommage aux Français ayant perdu la vie. Édouard Philippe a ensuite commencé son discours en rappelant que le monde allait devoir désormais "vivre avec le virus" mais que « le pays ne pouvait pas être confiné durablement ». Le Premier Ministre a rappelé le triptyque gagnant pour sortir au plus vite de la crise : protéger, tester et isoler.

Voici les axes forts du plan de déconfinement :

- Les masques conseillés mais pas obligatoires
Le Premier ministre a invité les entreprises à équiper les salariés. Une plateforme d'e-commerce, gérée par la Poste, sera lancée le 30 avril, annonce-t-il. Les préfets seront dotés d'une enveloppe locale. Les établissements scolaires recevront des masques. « Les particuliers sont invités à se confectionner des masques ».

- Les tests seront multipliés
À partir du 11 mai, la France sera en mesure de densifier les tests, avec une capacité de 700 000 tests virologiques par semaine. Après le déconfinement, les études estiment que 3000 contaminations nouvelles pourraient être déclarées quotidiennement, avec chaque fois une vingtaine de tests à effectuer auprès des entourages. L'Assurance maladie prendra en charge les tests à 100 %.

- Le 7 mai, un tournant
Le déconfinement territorialisé sera mis en œuvre sur la base de statistiques établies territoire par territoire pour définir le degré de déconfinement.

- Réouverture progressive des écoles
`La réouverture des écoles maternelles et du primaire à compter du 11 mai se fera de manière progressive et sur la base du volontariat. Les collèges commenceront à rouvrir le 18 mai, en fonction de la situation sur les territoires. La question des lycées ne sera pas tranchée avant la fin du mois.des écoles. Il ne pourra pas y avoir plus de 15 enfants par classe. Le personnel et les enfants seront équipés de masques.

- Les transports
Les transports interrégionaux seront limités aux motifs impérieux. « Ce n'est pas le moment pour quitter son département, explique le Premier ministre. L'offre des transports où le port du amsque sera obligatoire sera revue à la hausse mais le télétravail doit être prioritaire.

- Fin des attestations excepté pour les déplacements interrégionaux
Les activités physiques en extérieur au-delà de la limite actuelle du rayon d'un kilomètre seront de nouveau possibles. En revanche, les cinémas, les théâtres, musées, salle de concerts et les lieux où le spectateur est statique ne pourront pas rouvrir le 11 mai. Édouard Philippe a fait savoir que les rassemblements, à compter du 11 mai, seront limités à dix personnes maximum. Une règle qui ne vaudra pas pour les cérémonies funéraires, qui pourront rassembler 20 personnes.

- Fin des compétitions sportives
« La saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment de football, ne pourra pas reprendre », a annoncé Édouard Philippe.

- Les plages ne réouvriront pas avant le 1er juin

- Le Premier Ministre a ensuite expliqué que tous les commerces ouvriront le 11 mai, sauf les bars et restaurants. La question de la réouverture des bars et des restaurants sera débattue à la fin du mois de mai. La date du 2 juin est aujourd’hui privilégiée.

Enfin, Édouard Philippe a conclu en précisant de manière ferme que « Si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas le 11 mai ».


NA MEDIA EN DIRECT