Des Charentais-Maritimes reconnus Justes parmi les nations

Nouvelle-Aquitaine, lundi 08 oct. 2018 à 08:25

Quatre habitants de Saint-Seurin-de-Palenne, un petit village de Charente-Maritime, ont caché en 1944, une mère et sa fille menacées de déportation, parce que juives. Israël et la France leur ont rendu hommage ce matin. Ils ont été décorés post mortem de la médaille des justes parmi les nations.


En savoir plus

Nous sommes aussi sur ...

Nos partenaires ...