| Fréquences Alertez NARadio
Stade Rochelais

Affaire Lopeti Timani: Six mois avec sursis requis contre l'Australien

Benjamin RAMAGET | Publié le : 09/06/2020 à 10:06

Lopeti Timani poursuivi pour "violence avec arme"



Rappel des faits :



Dans la nuit du 12 mai 2019 aux alentours de 4h30 du matin, l'international australien du Stade Rochelais Lopeti Timani , ivre selon des témoins, participait à une bagarre à la sortie de la boîte de nuit "Le White Rabbit" située Cour du Temple dans le centre de la Cité Maritime. Timani avait été exclu de la boîte de nuit après avoir asséné un coup de coude à un vigile et lancé une bouteille au visage d'un autre membre du personnel de sécurité. Une bagarre a alors été déclenchée entre tous les protagonistes. 



L'audience a eu lieu ce lundi 8 juin



Hier, l'audience a eu lieu au Tribunal correctionnel de La Rochelle et six mois de prison avec sursis ont été requis pour « violence avec arme », en l'espèce une bouteille. Lopeti Timani n'est pas le seul à  risquer une sanction puisque le parquet a également demandé au tribunal correctionnel de condamner un vigile du "White Rabbit" à six mois de prison avec sursis et un autre vigile à trois mois avec sursis. 



Lopeti Timani s'excuse à l'audience



L'Australien a déclaré : « désolé d'avoir jeté cette bouteille . Je ne voulais pas blesser quelqu'un, je l'ai jetée sans regarder, par-dessus mon épaule. Si je m'étais battu, c'en aurait été fini de ma carrière.»



Son avocate, Me Margaux Mathieu, qui a demandé la relaxe de son client a déclaré de son côté : « Lopeti, c'est l'ami con qu'on ne supporte pas quand il a bu en soirée mais est-ce ça vaut pour autant une condamnation ? »



Pour rappel, le rochelais Uini Atonio avait été condamné en 2018 à six mois de prison avec sursis simple pour violence volontaire à l’encontre d’un homme de 28 ans.



 


NA MEDIA EN DIRECT