| Fréquences Alertez NARadio
La Rochelle

Université d'été du Parti Socialiste: Le PS snobe la Cité Maritime

Benjamin RAMAGET | Publié le : 28/08/2020 à 10:08

Adieu La Rochelle, direction Blois !



Historiquement liée à La Rochelle depuis le début des années 90, l'Université d'été du Parti Socialiste n'aura pas lieu en Charente-Maritime cette année. Ce rassemblement aura lieu à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 30 août à Blois dans le Loir-et-Cher.



De l'anonymat aux années fastes



En 1993, le Parti Socialiste vient de prendre une claque aux élections législatives et son premier secrétaire national, Michel Rocard décide alors d'organiser une université d'été pour réfléchir et échanger sur l'avenir du parti. Le PS choisit La Rochelle et s'installe presque dans la confidentialité au centre des congrès des Minimes, l’ancien forum des Pertuis. Un rassemblement qui va s'étoffer au fil des années devenant une institution et déménageant dans un local beaucoup plus vaste, l'Espace Encan. Les têtes d'affiche du PS s'affichent alors sur le Vieux Port à l'image de Martine Aubry, Ségolène Royal, Lionel Jospin, Laurent Fabius ou encore François Hollande. Dans ses années les plus fastes, ce sont plus de 5000 sympathisants qui se retrouvaient à La Rochelle. 



Premier déménagement en 2016



En 2016, le PS quitte La Rochelle après 22 années de fidélité pour installer son université à Nantes, fief de l’ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Après une nouvelle défaite cinglante lors de la présidentielle de 2017, le PS laisse de côté pendant deux ans son traditionnel rendez-vous de la rentrée. En 2019, Olivier Faure nouveau premier secrétaire national choisit de relancer les universités d’été sous une formule renouvelée : "Campus 19" et décide de revenir à La Rochelle. Problème, les cadres du parti snobent ce nouveau format et seulement 1200 sympathisants répondent à l'appel du PS. Cette formule fait un flop comparé aux années fastes rochelaises.



Blois, un choix stratégique



Le maire de Blois Marc Gricourt a été réélu pour un troisième mandat dès le premier tour, en mars dernier faisant de la ville du Loir-et-Cher un véritable bastion de la gauche. La position plus centrale sur la carte de France peut également attirer plus de sympathisants. Enfin, le PS joue la carte verte pour rassembler le plus possible avec la présence des Verts Yannick Jadot et Julien Bayou. D'autres personnalités politiques d'envergure non étiquettées PS seront présentes à l'image de Cécile Duflot, Emmanuelle Cosse, Clémentine Autain, Audrey Pulvar ou encore Raphaël Glucksmann.


NA MEDIA EN DIRECT